dessin CLCD’hier à aujourd’hui

Citée en 1903 dans la première édition du Guide Féret, la propriété, connue à l’époque sous le nom de Château Camp Réal et les Costes, appartenait alors à Rodolphe Bruzac, maire de Bergerac.

Elle fut rachetée en partie par Adrien Bourgès en 1922. Depuis, cette exploitation, située aux portes de Bergerac, s’est maintenue au sein de sa famille ; aujourd’hui elle est conduite par Sylvain Deffieux, son arrière petit-fils.

La production

Sur 5 ha, la production oscille suivant les années entre 15 et 20 000 cols.
La mise en bouteille s’effectue à la propriété.

059Les cépages

Les cépages utilisés sont ceux de l’appellation :

  • Le Merlot qui donne au vin de la souplesse et de la rondeur
  • Le Cabernet Sauvignon, pour le corps et le bouquet
  • Le Cabernet Franc, pour le fruité et la fraîcheur
  • Et enfin le Cot rouge (ou Malbec), un vieux cépage traditionnel qui lui confère du velouté

La conduite de la culture

Les vignes sont travaillées traditionnellement sans désherbant.
Les vendanges s’effectuent avec des raisins à maturité et dans un état sanitaire parfait.
La vinification des différents cépages se réalise séparément.

P1000377Le vin de l’appellation Pécharmant est généreux, corsé, d’une belle robe rouge sombre, avec une longue mâche.
Il s’apprécie aussi bien sur toute la cuisine périgourdine que sur les autres cuisines de terroir (viandes rouges, confits, gibiers, fromage de caractère…)